// Actualités //

Compte rendu CSE Central Extraordinaire Axa France du 13 mars 2020

Veuillez trouver ci-dessus un rapide compte rendu CFDT du CSE Central extraordinaire de cet après-midi, vendredi 13 mars 2020.

Le point abordé était évidemment la modifications des mesures prises par Axa suite aux annonces gouvernementales sur la propagation du coronavirus Covid-19.

Nous restons bien entendu à votre disposition pour de plus amples renseignements.

Retrouvez les directives Axa sur www.urgence.axa

Personnel Administratif :

  • Possibilité de travailler à distance pour tous ceux qui peuvent le faire et dont l’activité le permet.

Pas besoin d’avenant de Télétravail, information préalable du manager (pas besoin d’accord).

La CFDT se réjouit que la demande de la CFDT formulée bien avant ce CSE soit finalement acceptée, même si la décision s’avère tardive.

  • Quand enfant de moins de 16 ans, possibilité de déclarer un arrêt de travail compte-tenu de la fermeture des établissements scolaires.
  • Pour les activités critiques (ex: paye, DSI…) les salariés devront travailler à distance.
  • Pour ceux qui souhaitent travailler sur site, ils ne peuvent travailler que sur leur site d’affectation.

Pas de déplacement inter-sites pour tous y compris les managers.

  • Accès sur site des personnes externes interdits, sauf prestation de service.

Personnel Commercial :

  • Travail à distance et peuvent rencontrer leurs clients sauf vulnérables (respect gestes barrière).

La Direction reviendra vers nous pour les mesures d’accompagnement pour les commerciaux.

La CFDT s’étonne que les commerciaux ne soient pas davantage préservés et que leurs objectifs ne pas revus dans le contexte sanitaire actuel

Déplacements professionnels et voyages sont interdits.

Concernant l’accueil sue les sites, mesures particulières et intenses de désinfection.

Espaces communs limités.

Restauration :

Service assisté avec distribution des couverts, plats préparés dans des contenants individuels, retrait des condiments et des carafes.

Lieux de restauration probablement limités à Nanterre.

Diane Deperrois demande à ce qu’une dynamique d’équipe soit préservée.

Les réunions « tableau blanc » du matin doivent être maintenues (15 minutes) par Skype.

Le contact avec les salariés doivent être maintenus globalement.

Conditions d’accès au parking facilitées pour éviter les transports en commun.